LogiOuest expérimente la nouvelle réglementation RE2020 dans un double projet de construction-réhabilitation de sa résidence « Les Balconnières » à Nantes

octobre 2019, , , , , ,

Nantes, le 21 octobre, Guillaume Corfdir, Directeur Général de LogiOuest, Peggy Jousse, architecte co-gérante de A PROPOS Architecture, Jean-François et Théophile Leroy, architectes gérants du cabinet AD HOC Architecture, ont posé la première pierre de la construction d’un ensemble de 35 nouveaux logements et de la réhabilitation énergétique des 98 logements au sein de la résidence « Les Balconnières », avenue Josselin à Nantes. Avec ce projet, LogiOuest, filiale du Groupe Polylogis, devient un précurseur de la nouvelle règlementation RE2020 en répondant à l’expérimentation E+C-.

En partenariat avec Nantes Métropole, LogiOuest lance officiellement un double projet marqué par une très forte ambition environnementale au sein de la résidence « Les Balconnières » avenue Josselin à Nantes. Il consiste en la construction de 35 logements locatifs neufs répartis en 2 bâtiments labellisés E+C- et la réhabilitation énergétique des 98 logements déjà existants, dans l’objectif de leur faire gagner un niveau dans la classification énergétique.

Augmenter la performance énergétique des bâtiments pour réduire les dépenses des locataires

« Pour nous, la préservation de l’environnement est un objectif très important, car en plus d’avoir un impact positif sur la planète, cela nous permet de réduire les dépenses énergétiques de nos locataires ce qui est au cœur de nos préoccupations en tant que bailleurs sociaux, souligne Emmanuelle Ferrand, responsable de la Maîtrise d’Ouvrage de LogiOuest. C’est pourquoi nous avons voulu faire partie de l’expérimentation E+C- lancée par l’ADEME en 2017, et que nous veillons à réhabiliter régulièrement nos logements ».

Pour rappel, l’expérimentation E+C-, qui veut dire « énergie positive (E+) et réduction carbone (C-), vise à vérifier que les niveaux d’ambition de la future norme RE2020 sont réalistes. La norme RE2020, qui remplacera à partir du 1 er janvier 2020 l’actuelle réglementation thermique RT2012, a pour objectif de généraliser les bâtiments à énergie positive et à faible empreinte carbone. « Pour répondre à ces objectifs, nous avons fait le choix – pour les 35 logements neufs – d’opter pour une construction mixte en bois, béton et métal, tandis que pour le projet de réhabilitation, nous allons supprimer les déperditions de chaleur grâce à une isolation thermique par l’extérieur, ce qui permettra à nos locataires de réduire leur facture de chauffage », précise Gaëlle GATE, chargée de l’opération. Les travaux de réhabilitation prévoient également le remplacement des radiateurs et une résidentialisation de l’ensemble de la résidence des Balconnières. Les travaux ont débuté le 26 août 2019 et dureront de 22 mois.

Capture d’écran 2019-10-23 à 10.32.40

Facebook0Twitter0Google+0Pinterest0LinkedIn0